Identité

La question qui se pose à l’humanité depuis le début : Qui suis-je ?

Souvent ce à quoi je suis identifié…père, mère, avocate, sauveur, médecin, sans emploi, aventurière, astronaute ….

Mais aussi à des souffrances, des émotions, des positionnements dans la famille ou la société…

Parfois nous nous identifiions, nous nous réduisons à une image que nous avons de nous-même ou que les autres nous renvoient.

Mais quelle est la conséquence de ces identifications ?

>>> Suite vers « Identification »

Publié dans Processus de la psychosynthèse | Commentaires fermés sur Identité

Identification

La liberté d'être soi-mêmeCe sont les aspects de votre personnalité auxquels vous donnez la parole, le pouvoir, ces caractéristiques, ces filtres qui modifient votre perception des événements, vos interactions dans les relations interpersonnelles.

C’est par la mise à distance que vous avez de ces aspects, que vous retrouvez la liberté, la capacité de mieux gérer ces différentes manifestations de vous-mêmes et de dépasser les conflits intérieurs.

En Psychosynthèse, on utilise la technique de la désindentification pour retrouver cette liberté.

>>> Suite vers « Désidentification »

Publié dans Processus de la psychosynthèse | Commentaires fermés sur Identification

Désidentification

Observez la multiplicité en nous...C’est la capacité que vous pouvez acquérir de prendre de la distance avec les aspects de votre personnalité qui vous dominent, qui dirigent votre attention, vos réactions dans vos relations interpersonnelles, de couples, professionnelles…

Vous n’êtes pas toujours conscient(e) de cette domination, de cette emprise que peut avoir sur vous cette identification à des émotions ou sentiments en perpétuels changements.

Seule la capacité de vous recentrer, vous permet de reprendre votre liberté d’avec ces identifications.

Quand on croit être ce que l’on ressent, cela s’appelle « identification ».

Quand on est capable de se mettre à distance de ce que l’on ressent, on devient « désidentifié » de ce contenu de personnalité, cet aspect de nous même.

Nous sommes autre que ce que l’on ressent. Par exemple, nous ne sommes pas que notre souffrance, nous sommes autre…

Alors…qui sommes-nous ?

 

 

Publié dans Processus de la psychosynthèse | Commentaires fermés sur Désidentification

Qui sommes-nous ?

Le calme intérieur donne un aperçu de ce que nous sommes.Nous sommes autres que tous les contenus qui se manifestent successivement dans le champ de notre conscience, dont nous sommes conscients ou non.

C’est dans le silence, au centre de soi que nous découvrons la réalité de ce que nous sommes. A distance, les aspects de notre personnalité deviennent perceptibles; Alors Nous prenons conscience de la réalité de ce que nous sommes : Nous sommes un centre de pure conscience, un centre de volonté d’où l’on peut développer les meilleures capacités de soi.

>>> Suite vers « Volonté »

Publié dans Processus de la psychosynthèse | Commentaires fermés sur Qui sommes-nous ?

Volonté

La montagne réveille nos aspirations à cheminer vers les sommets, à la recherche de soi.La psychosynthèse réhabilite le rôle de la volonté comme moteur du processus de croissance.

Elle peut être considérée comme une expression d’autonomie, c’est à dire la capacité d’un organisme de fonctionner librement selon sa nature intrinsèque plutôt que sous la pression des forces extérieures.

 

En fait, toute l’évolution peut être vue en terme d’émergence de cette liberté.

La volonté est l’élément moteur de toutes les autres fonctions psychologiques (sensations, pensées, imagination, impulsion/désirs, sentiments, intuition).

La volonté est l’expression du « Je » ou « Soi personnel » qui a une double fonction : celle d’observer pour identifier tous les aspects qui composent la personnalité, et celle à caractère dynamique appelée « Volonté » pour agir avec créativité.

Cela met en évidence les trois aspects de l’approche psychosynthétique : celui de se connaître, s’accepter et de se transformer ce qui implique la volonté comme moteur de l’action.

Chacun de nous possède une volonté même dans les moments où l’on en a pas conscience. Chaque aspect de la vie quotidienne relève de la volonté. Nous sommes tous parfois dramatiquement confrontés à des situations qui nous invitent à faire usage de volonté, ce qui élève notre « voltage psychique » et nous permet d’avancer vers une plus grande liberté.
Mais si nous ne faisons pas usage de cette volonté nous sommes écrasés par les circonstances de la vie.

Il y a plusieurs manières d’activer notre volonté dans les situations courante de la vie quotidienne. Par exemple :

  • Faire quelque chose que vous n’avez jamais fait auparavant
  • Accomplir un acte qui nous demande du courage.
  • Faire un programme pour une période donnée et le suivre scrupuleusement jusqu’à son terme.
  • Même si vous vous sentez fatigué(e), prolongez de cinq minutes ce que vous êtes en train de faire même si autre chose vous attire.
  • Choisissez de faire une chose extrêmement lentement avec minutie.
  • Agir contrairement à toute attente. Comportez vous indépendamment de ce que les autres pourraient penser ou attendre de vous; libérez-vous de leurs jugements.

En psychosynthèse, la volonté peut prendre différentes aspects : Elle peut être bonne, habile, forte, et parfois trouver sa source au-delà de nous, dans nos qualités les plus élevées.

>>> Suite vers « Structure de la personnalité »

Publié dans Processus de la psychosynthèse | Commentaires fermés sur Volonté

Structure de la personnalité

Le modèle structurel de la personnalité est représenté  par le schéma ovale

« Diagramme de l’œuf».

Au point central se trouve le je (soi personnel ou moi conscient), (5) centre de pure conscience et de volonté, être essentiel de la personne, distinct mais non séparé des contenus du champ de la conscience. Nous pouvons réaliser ce que signifie le Je en nous retirant à l’intérieur de nous, dans ce lieu d’où nous pouvons observer et diriger les différents aspects de notre expérience (sensations, émotions, idées, souvenirs, etc.). Ce Je est le centre stable de notre identité d’être existant et unique, tandis que nos expériences sont transitoires et changeantes.

L’inconscient personnel comporte trois niveaux :

Le niveau moyen — celui du préconscient ou Inconscient moyen (2) est en relation directe avec le champ de conscience (4). Les éléments de cette partie sont de nature semblables à ceux de la conscience d’éveil (élaboration des expériences vécues, préparation aux activités futures, travail intellectuel, travail de l’imagination).

L’inconscient inférieur ou primitif (1) qui contient toutes les activités psychiques élémentaires liées à la vie organique (instinct, besoins, tendances, pulsions primitives).

L’inconscient supérieur ou supraconscient (3), au-dessus, produit les intuitions, les inspirations d’ordre supérieur dans le domaine de l’art, de la philosophie, de la science et de l’éthique. C’est dans cette zone que résident à l’état latent et potentiel les idées géniales, les facultés et pouvoirs supranormaux, les tendances mystiques qui s’expriment par le besoin de méditation et de prière individuelle ou de participation à des pratiques religieuses ou rituelles.

Le Soi transpersonnel (6) est relié au Je par un trait pointillé. Comme le « Je », c’est un centre de conscience et de volonté, mais avec la différence que son champ est plus large. Le Soi transpersonnel peu élargir la conscience au point d’inclure une partie de l’Inconscient personnel aussi bien que le champ de conscience plus limité du «Je ».

L’inconscient collectif (7) ou psyché de masse, comme l’a appelé JUNG, se trouve à l’extérieur.

Les limites sur ce schéma sont en pointillé pour marquer les phénomènes « d’osmose » des différents niveaux de l’individu entre eux et avec son environnement.

>>> Suite vers « Fonctions psychologiques« 

Publié dans Processus de la psychosynthèse | Commentaires fermés sur Structure de la personnalité

Fonctions psychologiques

Le modèle fonctionnel a pour rôle de montrer en une seule image l’ensemble des fonctions de la personnalité dans leur exercice harmonieux :

Il a la forme d’une étoile à six branches qu’il faut imaginer mobile et mobilisatrice. Elle a en son centre un axe entouré d’une zone qui représente le point central de la conscience indissociable de la volonté qui, dans l’hypothèse d’Assagioli, donne l’élan dynamique et coordinateur des fonctions.

Aux  quatre fonctions fondamentales différenciées par Jung : sensation, émotion, pensée et intuition, la psychosynthèse ajoute l’imagination et les fonctions d’impulsion (comportant pulsion, désir, aspiration, c’est-à-dire tout ce qui pousse à l’action).

Ces six fonctions sont les instruments d’expression du « Je».

Elles ne sont pas disposées au hasard ; elles semblent polarisées entre elles mais en même temps sont  complémentaires. (Les sensations sont disposées à l’opposé de l’intuition mais en même temps, elles sont complémentaires)

La volonté est donc bien cette fonction centrale, nécessaire à ces complémentarités, distribuant les tâches à toutes les fonctions qu’elle maîtrise et coordonne en même temps. Elle apparaît dans la théorie psychosynthétique comme la baguette du chef d’orchestre qu’est le Je conscient.
La « volonté » est la  fonction psychique, dont l’être humain dispose pour cheminer dans son parcours existentiel. Elle constitue l’expérience centrale de la vie humaine, la découverte de sa liberté et de sa capacité de vouloir, de la prise de conscience de soi non plus comme un objet passif, qui réagit aux événements extérieurs, mais comme « sujet », qui a la faculté d’ »agir » sur soi, sur les autres et sur la vie, capable de réaliser des changements et des transformations.

L’expérience de la volonté est directement liée avec l’expérience du Je (auto-conscience), laquelle a deux aspects, un « introspectif » et l’autre « dynamique ».

>>> Suite vers « Synthèse »

Publié dans Processus de la psychosynthèse | Commentaires fermés sur Fonctions psychologiques

Synthèse

Chaque fleur est unique dans sa beauté. En chacun de nous il y a cette unicité qui est toute à découvrir.Pour réaliser une synthèse c’est à dire une harmonie dans notre personnalité, nous devons d’abord prendre conscience de nos polarités intérieures et examiner nos diverses façons d’y faire face.

Une polarité est constituée de deux pôles opposés. Au début, un travail d’analyse de chaque polarité est nécessaire pour être en mesure d’approcher la synthèse intérieure.

L’Amour et la Volonté constituent une polarité courante dans la vie de beaucoup de gens. Ce sont deux aspects très différents l’un de l’autre et leurs caractéristiques vécues séparément l’une de l’autre peuvent générer des conflits.

Chaque aspect est nettement incomplet. l’Amour totalement démuni de volonté peut s’avérer inefficace et faible. En revanche, la Volonté sans Amour peut être impitoyable.

Pour arriver à une synthèse de ces deux polarités, il est nécessaire de percevoir les qualités des pôles dans leur essence non déformée. A un niveau supérieur de la conscience l’Amour et la Volonté exprimeront des aspects qui les rapprocheront l’un de l’autre.

De la rencontre des deux polarités opposées, une troisième qualité nait du dialogue à un niveau supérieur entre-elles qui induit un comportement nouveau, une autre manière d’être qui nous enrichit. Il n’est pas la somme de l’Amour et de la Volonté mais l’expression de cette qualité nouvelle qui a été générée.

On peut parler de synthèse partielle quand on laisse place à l’un des aspects de notre personnalité : une fonction, une activité professionnelle, l’exercice d’une passion, une activité dans laquelle nous pouvons nous sentir bien au moment présent, car elle nous permet d’être focalisés sur une expérience positive. Pourtant, cela a un caractère temporaire et se limite à quelques aspects seulement de notre personnalité.

Une synthèse globale concerne tous les aspects de nous mêmes, toutes nos fonctions, qui feront l’objet d’une prise de conscience et d’un processus d’harmonisation. On dit alors que l’on fait une « psychosynthèse » !

>>> Suite vers « Comment faire »

Publié dans Processus de la psychosynthèse | Commentaires fermés sur Synthèse

Comment faire ?

Comment faire pour vous engager dans un processus de croissance en psychosynthèseLa Psychosynthèse est une vision de l’être humain, du monde et de l’univers. Elle relève d’un processus.

C’est une attitude envers la vie. Elle propose un  travail pratique pour développer sa  personnalité à travers toutes ces différentes manifestations. Elle prend en compte notre corps, nos émotions, nos sentiments, nos pensées, nos aspirations, même les plus élevées.

A travers des activités proposées, nous pouvons expérimenter et reconnaître les différents aspects de notre personnalité qui, parfois sont en conflit entre eux et essayer de les harmoniser. De là, une nouvelle volonté nous permettra de choisir librement et de donner un sens à notre vie.

Vous pouvez poursuivre ce processus en vous engageant dans un parcours de développement personnel ou un vers un accompagnement individuel. Il peut être  suivi au travers d’un parcours de formation de praticien en psychosynthèse ou/et animateur de groupe.

Les formations de praticiens en Psychosynthèse en tant que membre de la EFPP (Fédération Européenne de Psychosynthèse Thérapeutique) sont actuellement organisées à l’Institut français de psychosynthèse à Paris.

L’Institut propose une formation de psychosynthèse en 3 ans. À l’issue de la première année, les participants reçoivent une attestation de Formation aux principes de la psychosynthèse ; après la troisième année et la réalisation d’un mémoire un diplôme de Praticien en psychosynthèse vous sera délivré. Avant toute pratique d’accompagnement individuel, 50 heures de psychosynthèse personnelles sont requises. Elles peuvent être réalisées durant le cycle de formation.

Pour devenir animateur et formateur en psychosynthèse, une année d’observation puis une année de co-animation dans un groupe de psychosynthèse sont requises.

PREMIÈRE ANNÉE – Paris (75), La Gaude (06)

8 week-ends de 14 heures
une session résidentielle de 40 heures
Formatrices :
– Jane Hugnet (Paris, 75 004)
– Jane Hugnet et Dany Paolini (La Gaude, 06 610)

OUVERTURE A SOI, DECOUVERTE DE SA RICHESSE INTERIEURE

  • Week-end octobre
    La découverte du « JE » et les multiples facettes de la personnalité
  • Week-end novembre
    Les potentialités et les limites
  • Week-end  décembre
    Nos besoins fondamentaux
  • Week-end janvier
    Les obstacles au changement
  • Week-end février
    Les structures de la personnalité et
    Les fonctions psychiques selon R. Assagioli
  • Week-end mars
    Identification, « désidentification », conscience de soi
  • Week-end avril
    La Volonté, une force oubliée
  • Week-end mai
    Les polarités : chemin vers la synthèse

DEUXIÈME ANNÉE

10 week-ends de 14 heures
une session résidentielle de 40 heures

LA DYNAMIQUE DE L’ÊTRE

  • 3-4 octobre 2020
    « Je », centre de conscience unificateur
  • 7-8 novembre 2020
    La méditation en psychosynthèse
  • 5-6 décembre 2020
    Les choix : la fonction libératrice de la Volonté
  • 16-17 janvier 2021
    L’action : la fonction intégrative de la Volonté
  • 30-31 janvier 2021
    De l’acceptation de soi à l’estime de soi
  • 13-14 février 2021
    Du modèle idéal à l’image de soi réaliste
  • 6-7 mars 2021
    Exploration de l’univers relationnel
  • 8-9 mai 2021
    L’expansion de la conscience et ses niveaux
  • 19-20 juin 2021
    Volonté personnelle, Volonté transpersonnelle
  • 3-4 juillet 2021
    La synthèse entre la personnalité et le « Soi »

TROISIÈME ANNÉE

10 week-ends de 14 heures
une session résidentielle de 40 heures

PSYCHOSYNTHÈSE PERSONNELLE ET
PSYCHOSYNTHÈSE TRANSPERSONNELLE

  • 1er we septembre
    La spécificité de la psychosynthèse dans la psy-chologie du 20 ème siècle
  • 2ème octobre
    Les types de personnalité
  • 3ème we novembre
    Éléments de psychopathologie générale
  • 4ème we décembre
    Les attitudes face à la souffrance
  • 5ème janvier
    Ecoute et relation d’aide
  • 6ème we février
    La dynamique de groupe
  • 7ème we mars
    Application des techniques en psychosynthèse
  • 8ème we avril
    Le supraconscient et le Soi transpersonnel
  • 9ème we mai
    Le transpersonnel à l’épreuve du quotidien
  • 10ème we juin
    Présentation des mémoires
  • Session résidentielle de 4 jours :  mai

Plus d’informations  :

Institut Français de Psychosynthèse, 61 rue de la Verrerie, 75004 Paris
(Métro Hotel de ville)
ifp@psychosynthese.fr – 01 42 78 24 45

Publié dans La psychosynthèse | Commentaires fermés sur Comment faire ?

Psychosynthèse et les autres mouvements de psychologie

Pour bien situer la psychosynthèse, il s’agit de la contextualiser au regard des principales «forces» de la psychologie.

Les « forces » de la psychologie sont généralement identifiées comme suit : le behaviorisme ou comportementalisme (première force), la psychanalyse (deuxième force), la psychologie existentielle et humaniste (troisième force) et la psychologie transpersonnelle (quatrième force). Dans ses écrits, Roberto Assagioli, créateur de la Psychosynthèse a ajouté aux quatre premières forces une cinquième force appelée “psycho-énergétique”.

La troisième et quatrième “force” représentent les orientations à la naissance desquelles Assagioli a le plus contribué par son œuvre.

Toutes les approches psychologiques s’intéressent à l’être humain !
La psychosynthèse reconnait les contributions de chaque « force psychologique » en les intégrant dans sa conception synthétique, en donnant une vision originale de l’être humain.

La psychosynthèse se caractérise aussi par le mot « Synthèse » qui la distingue des autres approches.

Cette approche issue de la psychanalyse se concentre sur les aspects supérieurs, positifs, sains, qui font naître en nous des énergies dont nous ne sommes pas toujours conscients.

A son origine Assagioli avait appelé la psychosynthèse « biopsychosynthèse » car elle ne dissocie pas le corps de l’esprit mais prend l’être humain dans sa globalité.

La psychosynthèse est un processus, un chemin de croissance intérieure qui réhabilite le rôle de la volonté comme moteur de ce processus.

Ce qui caractérise particulièrement la psychosynthèse c’est qu’elle donne une palette d’outils qui nous rendent autonomes pour accomplir le processus d’harmonisation. qui nous accompagne durant toute notre vie.

 

 

Publié dans La psychosynthèse | Commentaires fermés sur Psychosynthèse et les autres mouvements de psychologie